Exposition pour le centenaire de la mort de l’artiste Rodin

Service d aide pour joindre par téléphone, courrier ou e-mail vos services client

Appelez notre service d'annuaire pour vous donner
le numero de telephone et/ou vous mettre en relation


Exposition pour le centenaire de la mort de l’artiste Rodin

| 0 Commentaires

Rodin, l’exposition centenaire

 Rodin-1

Du mercredi 22 mars au lundi 31 juillet 2017, profitez de l’exposition consacrée à l’artiste Rodin, au Grand Palais.

Un peu d’histoire

Auguste Rodin est le 12 novembre 1840 à Paris, dans le 5ième arrondissement.

Il est donc connu pour être un des plus grands sculpteurs français et parmi les pères de la sculpture moderne.

Auguste Rodin, aura du mal à suivre ses études, du fait de sa myopie. Mais déjà jeune, il dessine. Il est donc inscrit par ses parents à l’école spéciale de dessin et de mathématiques à Paris.

C’est l’artiste peintre et pédagogue français Horace Lecoq de Boisbaudran qui donne les cours.  C’est lui qui lancera l’apprentissage du dessin de mémoire.

Alphonse Legros fera aussi partie de ses élèves. Plus tard, installé à Londres, Alphonse Legros influencera les dessinateurs britanniques de la fin du siècle et relancera l’intérêt pour la gravure. Il aimera utiliser la technique de la pointe d’argent, un outil de dessin d’une grande finesse.

Découverte de la sculpture

En 1855, Auguste Rodin découvre la sculpture.

En 1857, il quitte l’école spéciale de dessin et de mathématiques. Mais ne réussissant pas à entrer à l’Ecole des beaux-arts, il travaille dans des ateliers de sculpteurs et décorateurs. Il fera la connaissance de Jules Dalou, sculpteur. Dès sa jeunesse, Jules Dalou est doué pour ce qu’est du modelage et du dessin. Il sera admis à l’École des beaux-arts, il étudiera la peinture et la sculpture. Il participera aux chantiers de Paris et à la décoration des immeubles des grandes avenues.

Entre 1865 et 1870, Auguste Rodin collabore et travaille avec Albert Ernest Carrier Belleuse, sculpteur. Entre 1871 et 1876, il participe à la décoration du palais des Académies à Bruxelles.

1875, Auguste Rodin voyage en Italie. Il étudiera notamment les œuvres de Michel Ange et c’est ainsi que ce voyage aura un impact sur ses œuvres. On y retrouve notamment la technique de l’esthétique et du non finito.

Il se fera connaître à l’âge de 37 ans, grâce à sa première grande œuvre : l’Age d’airain, que l’Etat achètera en 1880.

S’ensuit en 1878, du Saint Jean Baptiste, une de ses premières statues en bronze.

En 1881, il rejoindra Alphonse Legros à Londres pour apprendre la gravure.

Une année se passe, et de retour en France il réalisera une de ses plus célèbres sculptures en bronze : Le Penseur.

Auguste Rodin meurt le 17 novembre 1917 à Meudon.

Le centenaire

 

Ainsi l’année 2017 commémore le centenaire de la mort de l’artiste.

N’hésitez donc pas à vous rendre au Grand Palais pour admirer ses plus grands chefs-d’œuvre, tels que Le Penseur.

Tout en vous promenant, arrêtez-vous, observez bien, devinez les sentiments de l’auteur et laissez-vous transporter par votre imagination.

Informations pratiques

Pour l’achat de votre billet simple, rendez-vous sur le site de la FNAC.

Les horaires :

Tous les jours de 10h à 20h
Nocturne le mercredi, vendredi et samedi de 10h à 22h
Fermé le mardi

Laisser un commentaire

Champs Requis *.



Appeler
APPELER

Appeler